Conservation écologique des aliments

Nous vivons dans une époque où tout est facilité : transport, communication, logement, alimentation… La conservation des aliments, indispensable, est un sujet sur lequel nous réfléchissons peu puisque frigo et congélateur nous permettent de tout garder facilement, sans nous poser de question.

Mais la tendance écolo remet progressivement toutes nos petites habitudes alimentaires en question : nos fruits et légumes doivent-ils absolument être rangés dans un frigo ? Peut-on se passer de congélateur ?

L’électroménager, qui a révolutionné le XXème siècle, s’est vite rendu indispensable dans nos cuisines. Malheureusement, ces petits appareils peuvent se révéler gourmand en énergie, sans parler de la pollution liée à leur production ! Ils sont donc peu compatibles avec un développement plus durable de nos sociétés, que l’on souhaitent plus écologiques et sociales. Et oui, car la plupart des objets achetés dans le commerce sont estampillés « Made in China », pays dans lequel les conditions de travail sont plus que discutable. Acheter français c’est s’assurer de faire bénéficier l’artisan d’un vrai salaire 🙂

Face à l’empire du milieu, des solutions existent ! En nous tournant vers le passé par exemple, et en s’intéressant à la manière dont vivaient nos ancêtres (pas besoin de remonter jusqu’au Gaulois !), on peut apprendre diverse façon de conserver nos aliments.

Conserve, salaison, lacto-fermentation, fumage, séchage… à chaque aliment son mode de conservation ! Vous ne souhaitez pas transformer votre cuisine en atelier du petit chimiste ?

Commençons par le début : certains produits comme les fruits, les légumes, le fromage, la charcuterie les œufs ou les confitures, se conservent très bien en dehors du frigo. Vous avez gagné de la place ? Formidable ! Vous vous demandez maintenant ce que vous pouvez bien en faire ? Connaissez-vous le principe du garde-manger ? C’est un meuble en bois aux ouvertures grillagées : les aliments qu’il contient sont ainsi aérés, ce qui évite l’humidité, et protégés des insectes et des rongeurs. Un grand frigo n’est donc pas indispensable dans votre cuisine, et vous allez faire des économies sur votre facture d’électricité !

 Fromager

Autre avantage : les fromages conservés à température ambiante vont avoir l’occasion de s’affiner, ils gagneront ainsi en saveur, ce qui ravira les gourmets !

Le saviez-vous ? Les produits gras et/ou sucré se conservent particulièrement bien. C’est pour cela que vous pouvez consommer la confiture des mois après l’avoir cuisiné. Huile et vinaigre se rangent d’ailleurs dans un placard.

Attention toutefois à ne pas dépasser les dates limites de consommation !  Conservation écologique ne signifiant pas conservation à vie, restez donc attentif à l’odeur et à l’aspect de vos aliments. Des fruits et légumes abimés ne sont pas forcément destinés à la poubelle : ils peuvent trouver une 2nde vie en compote et soupe.

Pour les bricoleurs, construire vous-même un garde-manger n’a rien de compliqué : bois de récupération, grillage aux mailles serrées, vis, agrafes et le tour est joué ! Vous pouvez sinon l’acheter tout fait, et si la couleur ne vous plaît pas, un coup de peinture (sans solvants bien sur !) et tout s’arrange ! Ces petits meubles de charme n’auront bientôt plus de secret pour vous 😉

Vous possédez déjà un garde-manger ? Qu’en pensez-vous ? Partagez votre avis dans les commentaires !